Eleonore Wismes X Pressee

Juste après le deuxième service«brandade de morue » du vendredi midi, au Rubis un bar du 1er arrondissement de Paris, où les néons rendent l’atmosphère attractive et douce, Eléonore Wismes étudie déjà les différents points de vue du shooting comme un petit furet savant. Le barman me file un sceau à champagne rempli de glaçons pour faire tremper les épanouissantes tulipes des bouquets de chez Variations Végétales. Les fleurs scannées, on dirait de la mangue séchée.

 

combinaison Bleu de travail Vintage Factory/ Ceinture à boucle Ralph Lauren
                                                        

Quel est ton rapport à la photographie?
Eléonore Wismes: « Ca fait longtemps maintenant que je photographie tout et rien de ma vie, de mes voyages. Je fais de la réalisation de base, et les projets mettent toujours beaucoup plus de temps… Alors depuis peu, la photographie me permet de mettre en image les idées qui me traversent sans arrêt l’esprit! Je me prends pas la tête et je m’amuse. »

Pour la série, tu as voulu scanner des pétales de fleurs que nous a offert Variations végétales? Tu souhaites ajouter des techniques mixtes dans les photos?
Eleonore Wismes : « Oui j’adore donner de la profondeur à la photographie. Je suis passionnée de dessin depuis petite. J’adore tester pas mal de choses… dessiner sur la photo et hors du cadre de la photo. Par exemple, je vais prochainement faire une série sur fond d’aquarelle avec collage photo et scans de pétales de fleurs. Je sais pas trop encore comment je vais m’y prendre et j’espère que le résultat sera comme je l’imagine. C’est incroyable comme tester des petites choses qui payent pas de mine donnent des portes ouvertes à d’autres idées.. j’adore! »


Gilet Chanel bleu marine Jupe en jean et renard Celine/ bottes Hermes en daim marron

Comment voudrais tu faire évoluer ton travail?

Eleonore Wismes: « Je ne sais pas déjà comment il évoluera mais ce qui est certain est que je veux réaliser des longs métrages. Petit à petit, ça se met en place. Mais le processus est très long et donc entre temps, mon travail évolue en fonction de ce que je fais personnellement surtout. Que ce soit à travers un clip ou une série, je veux toujours retranscrire un vécu.. Donc moi même j’évolue et je passe à la marche suivante. Parfois il n’y a rien, parfois il y a trop d’un seul coup… »

De quelle série es tu la plus fière?
Eleonore Wismes: « 
J’adore assez celle de Dream City pour Laloved Magazine (http://www.lalovedmagazine.com/work/2017/1/26/dreamy-city). Première fois que j’ai testé l’aquarelle sur la photographie et je me suis vraiment éclatée! »

Qui sont tes mentors photographique?
Eleonore Wismes: »
J’ai plus des mentors réalisateurs, comme Tim Burton, Spielberg… Ce sont des génies pour moi. Ce que j’aime le plus, c’est leur vision de l’adolescence. Mais bon il y en a tellement d’autre…. le plus important pour un réalisateur ou photographe, c’est le point de vue et la patte… comme tout le monde le sait… Et donc il nous offre un univers, c’est ça que j’adore et qui me donne envie de trouver le mien et l’offrir aux autres. Ce sont des génies, toujours en activité (enfin… même si leurs premiers films étaient plus réussis). Ce que j’aime le plus, c’est leur vision de l’adolescence. »


 Sac Kelly Hermes Box caramel/ Fleurs Variations Végétales