Juliette Armanet fait cavalier seule

Aujourd’hui, Cavalier seule, le premier Ep de Juliette Armanet est sorti chez Barclay. Inutile de dire que ça s’écoute. Piano dans le ventre, elle a la mélodie mélodieuse. Auteur – compositeur- interprète, elle joue à 360 et sans fards. Il fallait absolument rencontrer l’animal. Succès. Replay. Replay.

D’où viens-tu ? Quel est ton parcours ?
Juliette Armanet : « J’ai des parents musiciens amateurs. Y’a toujours eu un piano à la maison et des gens qui jouent et ç’était donc été très naturel pour moi de me mettre au piano. »

Quel est ton processus de création ?
Juliette Armanet : « Je me mets au piano seule, je joue et laisse venir des choses, je compose la musique en même temps que les paroles. Sauf quand je compose avec des matières électroniques: là j’écris indépendamment. Mais pour 90 % de mes chansons, je vais à l’instinct. »

Quelles sont tes inspirations? Ton panthéon?
Juliette Armanet : « Elles sont très mélangées, y’a pleins de trucs: Chopin, Chet Baker, Barbara, Gainsbourg, Christophe, Polnaref, William Sheller, Mylène Farmer. la grande époque de la chanson française des années 70, 80.Je milite aussi pour la réhabilitation de Laurent Voulzy. Mes morceaux favoris « cocktail chez Mademoiselle » et « Les nuits sans Kim wilde », c’est le Sébastien Tellier des années 70. J’aime aussi Maria Carey aussi et Bjork. La littérature m’inspire aussi pour écrire les paroles de mes chansons  : Guillaume Apolinaire, Vladimir Nabokov, Baudelaire, Sylvia Plath. Je lis tout ce qui me tombe sur la main, je note tout sur un carnet.

unnamed-3

Et la scène?
Juliette Armanet : « J’adore la scène, c’est mon espace, mais j’ai tout le temps le trac. C’est la liberté absolue:  je parle, je chante..  J’ai même une chanson qui s’appelle  « Alexandre »  et pour la chanter les yeux dans les yeux,  je demande aux garçons du nom d’ Alexandre de monter sur scène. Parfois, ils sont tout timides, parfois super déchainés. »

La liberté est ton animal ?
Juliette Armanet : « je ne pense pas qu’on l’entend, mais en fait mais c’est ANIMÂLE. Une femme qui n’appartient à personne. Son seul maitre à bord c’est la liberté. »

unnamed

Tes projets, tes dates prévues?
Juliette Armanet : « Je rentre en résidence en Mai. Avec des musiciens pour préparer et commencer à monter mon live. Un live dans un tout nouveau lieu, la péniche le Flow.  La date est prévue pour le 7 Juin. Sinon pendant le festival de Cannes sur le toit du palais des festivals du 10 ou 15 Mai prochain.

Scoopressée?
Juliette Armanet : « je suis en train d’écrire une chanson qui s’appelle Loulou. C ‘est une chanson sur Gérard depardieu, sur le film de Pialat.  »

Manque d’amour, extrait de son premier EP:  https://www.youtube.com/watch?v=Sx0r8QeaswU
Cavalier seule : A écouter/ télécharger ici:po.st/CavalierSeule

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *